Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2005

Youpi :)

super claire donne à nouveau de ses nouvelles ! toujours aussi enthousiate - et enthousiasmante (et je suis toujours aussi jalouse de pas avoir osé, moi !)

14:55 Publié dans liens | Lien permanent | Commentaires (3)

Brève(s) du marché

j'aime bien aller au marché le samedi matin. Surtout là, il fait bien froid et grand bleu, un temps à sourire comme un con (oui bon comme une conne), et mon haleine gèle même pas sur mon écharpe (beh c'est pas Sainté non plus), et il y a pas trop de monde ... il reste encore des fleurs quand j'arrive, même tard, et les petits pleurnichent pas qu'ils veulent rentrer, et leurs parents me mettent pas des coups de trotinettes, et les mémés me bousculent presque pas ...
bref ...

et "mon" gentil ptit vendeur a un accent pas possible, qui me fait mourir de rire à chaque fois, et j'achète bien trop de fruits et de légumes !
--
"ci tout li même brix tu mélanges comme ti veux madame !!"
--
(alors que je mets une heure à choisir quelle barquette de fraises je veux, parce que oui à Paris il y a des fraises en février, même pas hors de prix, et que je veux LA barquette où elles sont pas en train de pourrir mais où elles sont pas vertes non plus)
"ben didonc, tu choisis les fraises, hein madame !!"
"ben oui, je veux la meilleure !"
"et ton mari, tu l'as choisi pareil, dis ?"
"ben oui, et j'ai eu le meilleur !"
---
(alors qu'il me rajoute du raisin et des pamplemousse par dessus ...)
"c'est cadeau !"
"ouah, c'est noël ?"
"non c'est les amis !"
---

vivement samedi prochain ;)

et oui, maman si tu lis mon blog, je vais pas chez le paysan du coin. Mais tu sais le paysan du coin, à Paris, y en a pas beaucoup. Et puis il se fournit sûrement aussi à Rungis. Et oui je suis consciente que les tomates et les fraises que j'achète viennent d'Espagne, que ça pollue le monde (l'agriculture boostée et les transports), mais j'avais envie d'autre chose que patates-endives-carottes-pommes-poireaux-celeri (mais j'en ai acheté aussi, et des français, chez "mon" marchand !) ... (et d'abord, ton paysan du coin à toi, comment il fait pousser quoi que ce soit par ces températures ?) ... pour me faire pardonner j'irai à l'autre marché, dimanche, où j'achèterai ras l'front, pis je prendrai les tracts des écolos ... et même l'humadimanche si ça se trouve ...

23/02/2005

Reconduite à la frontière ...

... je me souviens qu'une histoire pareille était arrivée en Belgique quand j'y vivais et que ça avait fait un énorme scandale : une africaine qui refusait de se faire expulser a été étouffée par son baillon dans l'avion ... (même si j'imagine que les belges n'ont pas cessé d'expulser qui que ce soit suite à cette histoire, ils ont peut être juste changé la forme des baillons :-/ ...)
la même chose est arrivée à Orly à un turc, juste avant noël. Je l'ai vu seulement dans le parisien, seulement ce matin. Je sais pas pourquoi ça sort seulement aujourd'hui, ni seulement dans ce journal.
Menfin, quelle idée aussi de se rebeller ...