Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2005

Oui bon ...

... jsuis incapable de la moindre violence, ne serait ce qu'envers mon blog.

et puis c'est une si bonne nouvelle, que même si la terre entière s'en fiche (et donc vous aussi), je peux pas résister au plaisir de la raconter ici (argl, je peux même pas tuer mon blog tranquille !!). Je voudrais bien la hurler dans le couloir mais j'ai peur de réveiller mes collègues. Après ils viendront pleurnicher dans mon bureau, ou me raconter leur vie, ou se plaindre, ou me demander si c'est pas trop dur avec cette chaleur parce que quand même on voit bien ton ventre maintenant il a drôlement grossi.

Donc ...

Depuis un siècle, il y a une fuite dans ma salle de bain, et les murs se gondolent doucement. Je crois que c'est en juillet l'an dernier que ça a commencé à s'aggraver, et qu'on a vu des trucs couleur rouille couler le long du mur. Et en octobre qu'un bout du mur s'est écroulé (juste un bout, le plâtre, pas la maçonnerie). En décembre qu'un autre bout du mur s'est écroulé. Et depuis le début, comme je suis au 4ème, et que le mur de la salle de bain donne de l'autre côté sur les escaliers, on voit les murs le long de l'escalier se gondoler fendiller gonfler couler jusqu'au rez de chaussée, et les escaliers rougir (si si ils deviennent rouge) jusqu'au deuxième.

Mon assurance m'avait dit qu'avant tout (et c'est bien logique), il fallait découvrir l'origine de la fuite et la colmater, après quoi je pourrai enfin me doucher dans une salle de bain saine.

Le propriétaire a attendu janvier pour m'envoyer l'architecte, et n'a jamais envoyé de plombier, ni ne m'a donné d'explications sur "l'avancement du dossier".
Heureusement qu'un espèce de sous assureur mandaté par mon assureur l'a harcelé et m'a tenue au courant de la suite.

Le voisin du dessus (le fameux, qui passe l'aspirateur à 8h du matin) a attendu avril pour enfin colmater la fuite.
En mai, le propriétaire a fait passer l'information à l'espèce de sous assureur qui a pu mandater un expert.

En juin l'expert est passé, a donné son avis.

Fin juin la société d'expertise m'a envoyé un devis et m'a indiqué qu'elle mandatait une entreprise pour faire les travaux.

Et aujourd'hui, j'ai enfin fini par joindre l'entreprise qui devait faire les travaux.

J'avais préparé tout un super discours comme quoi c'était horrible, les murs tombent en morceaux, je pars en vacances bientôt, et quand je reviens c'est tout juste si c'est pas le jour où j'accouche (oui bon, ils ont pas à savoir que c'est 3 semaines avant !), bouhouhou, comment on va faire, et moi faut que je puisse me doucher, mon appart en travaux pendant 2 semaines, bouhou.

J'ai même pas eu à expliquer. Ah oui c'est vous bon ben le 27 juillet c'est possible ?

En plus y en a même pas pour 3 semaines de travaux. En une seule journée ça sera tout fini. (Je sais pas comment ils vont faire, c'est superman et batman qui viennent faire les travaux ?)(menfin tant que je peux prendre ma douche le matin même et le lendemain matin ...)

J'en reviens toujours pas.

Plus d'un an, une société d'assurance qui mandate une sous société qui mandate une société d'expertise qui mandate un entrepreneur plus vite que mon voisin n'appelle un plombier.

Trop classe.

Tout ça pour une journée de travaux.

19/07/2005

Let's face it ...

je mets de moins en moins à jour ce blog
et ça va être de pire en pire

d'ici début août, avec mon énergie de limace, je dois tout mettre bien propre bien carré ici. J'arrive même pas à répondre à mes mails, alors faire des documents dans tous les sens, ça promet ... Quant à blogger, pffrrt.
puis je m'en vais me faire chouchouter, marcher pieds nus dans l'herbe (et les poires pourries, bon ...), ramasser les mûres et les framboises qui auront survécu (fraises, cerises, prunes, pêches, groseilles, je crois pas qu'elles m'ont attendu), regarder le ciel à travers les branches des arbres, arroser le soir pour sentir la terre chaude, faire la cuisine lentement, arracher le liseron, lire, regarder les chats arracher les queues des lézards et me reposer un peu, en écoutant les martinets. Blogger, je saurai même plus ce que ça veut dire.
après quoi je rentre, mais j'aurais plus internet, et sûrement des trucs bien plus rigolos à faire de toutes façons. Blogger, j'aurai même oublié que ça a voulu dire quelquechose un jour.
jusqu'en janvier, où je devrai me replonger dans tous les supers docs que j'écris en ce moment. Et où je me rappelerai peut être que j'ai un blog, entre deux réunions.

Alors oui, peut être que je devrais fermer ce blog aujourd'hui.

Mais peut être que j'ai pas le courage de le fermer définitivement. Pas aujourd'hui. On verra.

----
En attendant, je mettrai peut être mon site perso à jour.







11/07/2005

Poil dans la main

French Gestures
Gesture 8: « Il a un poil dans la main »


oui, bon, hein.

à part ça, je regarde les nuages passer et j'attends d'être en vacances, pour pouvoir les regarder depuis mon hamac (ça sera plus confortable que le fauteuil de mon bureau, conçu pour les gens d'1m80).

15:11 Publié dans liens | Lien permanent | Commentaires (2)