Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2005

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir ...

Avertissement : c'est un long post, mais un billet tous les deux mois, avouez que je vous surcharge pas non plus.
----
Bon, puisqu'à J-9 le bébé n'est toujours pas décidé, autant vous raconter ma vie de grosse baleine, je suis sûre que ça vous passionne. Pis si ça vous passionne pas vous pouvez toujours en profiter pour vous moquer de moi. Ou carrément, vous pouvez aller lire d'autres blogs, y en a plein de beaucoup mieux que le mien.
Vous pouvez aussi envoyer plein d'ondes pour motiver bébé lézard à sortir ... menfin je crois qu'il s'en fiche, il est au chaud dans sa piscine privée, nourri, bercé, sans avoir aucun effort à faire ... alors bon ... mais vous pouvez toujours essayer.

Allez hop, glissez vous dans la peau d'une vraie baleine, avec un ventre qui arrive 5 minutes avant vous quand vous vous déplacez tellement il dépasse, obligée de vous déplacer lentement sinon les 150 kg de ventre suivent pas, et surtout, obligé de manger tout le temps :] et des quantités incroyables à chaque fois ... C'est parti !

Premier repas : 9h. De toutes façons vu que je suis atteinte de la malédiction des travaux, il y a toujours un marteau piqueur, une perceuse, une benne qu'on remplit de gravats, un mur qu'on détruit à coup de masse ou une façade qu'on rénove qui a fait office de réveil. Plus les chats qui ont bien compris que je faisais semblant de dormir, au lieu de me lever pour les nourrir, et qui tentent tout un tas de super techniques pour me faire craquer.
Et au moment où je me lève je découvre que le bébé a doublé de poids pendant la nuit. C'est pas possible autrement. Peut être que si j'arrête de dormir je pourrai le VOIR grossir. En attendant je joue un peu avec lui, s'il est réveillé, parce que ça doit le fatiguer de grossir autant, quand même. Déjà moi qui ai (proportionnellement) pas autant grossi, jsuis ko ... Et avec toutes ces supers réflexions il est déjà l'heure de manger plus le temps de prendre ma douche, je la prendrai après le ptit dej.
J'arrive à me retrouver devant mon bol avec mes tartines, et les chats sont devant leurs assiettes avec leurs croquettes, et tout ça sans mélanger (moi devant l'assiette des chats, ou les croquettes dans mon bol, ou le bol dans le grille pain), c'est la preuve que quand même, malgré tout, mon cerveau fonctionne un peu. Enfin, jusque là.

Alors j'en profite pour essayer de me faire une liste de missions pour la journée : par exemple, appeler la crèche A pour confirmer l'inscription de bébé lézard. Sachant que quand mon chéri a été l'inscrire au service de la petite enfance (enfin, la 2ème fois où il y a été, après les 30 coups de fils et mails à la mairie pour comprendre où et comment il devait s'enregistrer, parce que la 1ère fois ils lui ont dit que c'était pas là)(bref.), il a demandé la crèche A. Mais que la dame du service de la petite enfance m'a téléphoné pour me dire que ça serait mieux qu'on aille voir sur place, que la crèche B était sans doute plus près de chez nous. Et qu'il s'est avéré que c'était la crèche C. Et que j'ai rappelé la dame pour lui dire que finalement, oui, la crèche A c'était trop loin et qu'on préférait la crèche C, mais qu'elle transmette aussi notre dossier à la crèche B si elle voulait. Mais quand j'ai appelé la directrice de la crèche C elle m'a dit qu'elle prendrait notre petit seulement quand il aurait 18 mois (!!!) et qu'en attendant elle me conseillait la crèche A qu'était certes un peu loin, mais proche du métro. Mais j'ose pas rappeler la dame du service de la petite enfance, de rage, elle va déchirer mon dossier, c'est sûr, alors je vais appeler directement la directrice de la crèche A. Si je retrouve le numéro, qu'était sur un papier sur la table, avant que je prenne une crise de rangement de la table hier soir.


Et là, d'un coup, il est 10h30. Et j'ai rien fait. Vite je file sous la douche, je me fais toute belle, tout ça ... Et il est 11h et je dois manger mon goûter. Super, j'ai droit à du chocolat (ouais, 1 carré, quoi). Le chocolat c'est tellement magique que le bébé entame la danse du chocolat, je passe un bon moment à le regarder et à l'encourager. Jusqu'à ce que je me rende compte que j'avais du chocolat sur les doigts et que j'en ai mis plein mon joli ptit haut et que je dois me changer mais que j'ai plus grand chose de propre (ie : sans chocolat étalé dessus).
Le temps de trouver une chemise pas trop moche, de lancer une lessive, il est midi, je peux plus appeler la crèche (j'imagine que ça fait pas sérieux et que de toutes façons ils doivent manger non ?) et puis il faut que je descende faire des provisions.

Une heure après (ben oui, tout est à moins de 100m, mais je marche vraiiiiment doucement. Je suis fière les jours où j'arrive à doubler les mémés qui vont au restau de vieux de la mairie, celles qui se pressent parce que sinon elles auront pas le fauteuil bleu qu'est bien confortable - oui je mets un peu de temps à les doubler alors je peux suivre leurs conversations ...), j'arrive chez moi, et euh ... je réfléchis à ce que je pourrai bien manger dans une demie heure, vu que je dois manger à 13h00. Et que c'est sûr que c'est trop tard pour faire un bon truc mijoté, mais trop tôt pour juste une omelette. Et boum, de nouveau le coup du temps qui disparaît, il est 13h15, j'ai rien commencé à faire cuire, et j'entends dans ma tête la voix de la diététicienne "mais vous pouvez PAS vous permettre de décaler vos repas, c'est bien trop risqué" ... paf, omelette, alors, hein.
Et puis boum, conséquence tous ces efforts (touiller les oeufs, faire cuire les nouilles, tout ça ...), je m'écroule pour une bonne sieste, malgré le bébé qui teste la danse de "j'ai pas sommeil la sieste ça m'intéresse pas joue avec moi", les chats qui essaient de démolir la porte d'entrée, les travaux qui ont repris dans la rue et les voisins qui testent les limites de leurs enceintes.

Et quand même, à 16h45, faut pas déconner, faut se réveiller, c'est l'heure du goûter, encore. Et ce coup ci avec DEUX morceaux de chocolat, c'est l'orgie. Les chats essaient de négocier des croquettes, le bébé s'endort enfin en dansouillant la dansette du chocolat et c'est trop tard pour appeler la crèche, là ça doit être l'heure des parents, bon, j'essaierai demain. Du coup, petit moment de calme ...

Je vais en profiter pour ranger les trucs qui trainent sur la table du salon. Non, ranger la chambre. Non, recoudre le matelas pour le couffin (il est un peu temps). Ah non, on a encore des copains qui nous ont offert des habits de bébé. Ca veut dire 1. lessive spéciale vêtements de bébé, 2. re rangement de toutes les affaires de bébé qui tenaient au millimètre dans la chambre et/ou 3. re faisage de la fameuse valise pour la maternité, qui ferme par l'opération du saint esprit tellement elle est pleine de trucs inutiles.

Sérieusement si vous êtes quelqu'un que je connais et qui veut me faire un cadeau, c'est pas la peine. Je veux pas de cadeau, jsuis trop gatée, puis j'ai pas la place !!! ou alors, un F3 entre le XIXème et le XIIème. Ou un cerveau de rechange. Ou une femme de ménage qu'a peur de rien. Ou une thalasso post natale (ouaaais !). Ou une sthéticienne à domicile qui fait aussi masseuse. Ou une voyante qui sait exactement quand va sortir le bébé. Ou un million d'euros. Enfin ce genre de trucs quoi. PAS des vêtements. Surtout pas taille naissance (on sait déjà que le bébé sera trop gros ...), ni taille 1 ou 3 mois (on en a pleeein et ça tient déjà plus dans l'appart), ni taille 6 mois (pareil, mais en plus je les ai ni lavés ni rangés), ni 1 an ou 3 ans (si si on en a !) ...


De toutes façons, quoique je décide de faire, mon chéri débarque avec une super idée, comme "on va au supermarché" ou "on va voir ma maman". En général il suffit que je lui montre que le bébé gigote tellement qu'on dirait que mon ventre, c'est barbapapa (même s'il se transforme jamais en rien, bien que je tente des "houla hup barbatruc")(enfin si des fois on dirait un sous marin nucléaire, j'essaierai de vous faire une photo) pour qu'il change d'idée et qu'on reste comme deux couillons émerveillés. Lou ravi, c'est nous deux devant la gym du bébé. C'est quand même mieux que le supermarché. Jusqu'à ce que les chats, jaloux, commencent à nous faire du charme et tout le monde à nous téléphoner pour savoir si alors, rien de nouveau,le bébé est pas né, t'as eu des contractions, t'as mal, t'as perdu les eaux, non mais c'est pour quand, vous êtes pas trop stressés, vous avez besoin de quoi ? (réponses dans l'ordre : si : tu m'appelles, si mais on l'a gardé secret, si mais apparemment pas encore assez, ben ça dépend mais je vais pas tout te détailler non plus, non toujours pas enfin je crois pas, ben si je savais je serai trop heureuse, si et c'est pas des coups de fil comme ça qui vont nous détendre, on a besoin de RIEN)

Et puis il est de nouveau l'heure de trouver une idée de repas, de manger, et j'ai de nouveau rien fait de la journée, et je suis pourtant crevée comme si j'avais couru dix jours d'affilé, et je voudrais juste dormir, sauf qu'à 23h je dois encore manger, alors autant rester éveillée, je voudrais pas rater mes ptits beurre de onze heure !!!
Et pas loupé, à 22h30 le bébé part dans la danse des ptits beurre, anticipant le bonheur ... et il arrête pas avant minuit minimum, tellement c'est bon. Et les chats partent dans une grande bagarre à travers tout l'appart. Et c'est LE moment où il y a enfin des trucs bien à la télé. Et le voisin du dessus entreprend de déménager tous ses meubles. Et ce dernier gouter de la journée ça m'a donné la patate ... si je bloggais ? ou que je rangeais la table ?
Voilà, je vais encore être à la masse demain.

Et dire que tout le monde conseille de se reposer un max AVANT la naissance ...

Bon allez, je file manger mes petits beurre, moi !!! Et j'en offre à tous ceux qui ont lu jusque là pour les féliciter !!



Commentaires

Merci pour le petit beurre ;-)
(Pfff, le gouvernement veut revaloriser l'allocation parentale d'éducation pour encourager la natalité et toi tu postes de quoi diminuer le taux de natalité de 50%, gauchiste lol)
Courrage ;-)

Écrit par : Philippe | 28/09/2005

Rho, 3 carrés de chocolat par jour ! Dis donc c'est un bébé heureux ! (Bon pour la maman, ça fait quand même juste, proportionnellement... m'enfin c'est mieux que rien ;-)

Écrit par : dieudeschats | 28/09/2005

mouahahah tu me donnes envie de faire des enfants, tiens ;) allez, bon courage!! et dors bien AVANT la naissance, il a l'air d'avoir de l'energie, ton p'tiot ;) (huhuhuhuh)...

Écrit par : miss lulu | 29/09/2005

Tu es devenue un hybride de lézard et de baleine ? Impressionnant !

Écrit par : Naya | 01/10/2005

Cà fait un bail que j'ai rien dit par ici et en plus je ronchonne sur les femmes enceintes sur mon blog ;-)) Je suis vraiment une "voisine" pas fréquentable.
Tout çà pour dire que je suis tout de même drôlement contente pour vous deux, et puis les aléas de la grossesse décrits par Miss Lézard, çà donnerait presque envie !
Allez, maintenant, on attend la bonne nouvelle !

Écrit par : La Miss | 02/10/2005

Tiens ça me rappelle quelqu'un, sauf que trois jours avant la naissance, j'ai décidé de TOUt laver dans l'appartement. On aurait dit un camp de gitans avec le linge qui sèche partout et je ne me levais même plus, je rêvais que je travaillais et c'est mon chéri qui me réveillait en rentrant du boulot la honte. En plus, j'étais affamée donc désagréable un vrai moment de bonheur !

Écrit par : sophie | 02/10/2005

J'ai tout lu et j'ai bien rit ;-)

Écrit par : mathilde | 07/10/2005

Les commentaires sont fermés.