Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2006

Poésie

avant, quand j'habitais le vingtième, ce qui était écrit sur les murs était souvent sérieux. Parfois joli, ou gentil, mais elle en parle beaucoup mieux que moi.

maintenant, dans mon nouveau quartier, c'est beaucoup plus rigolo.

"JIMI TA MEUF QUAND ELLE EST NE SES PARENTS ILS SE SONT TAPES DES BARRES" (= Jimmy, quand ta copine est née, ses parents ont beaucoup ri)

"LA BAC ON BESE VOS FOUF PANDAN VOS CONTROL" (oui ben c'est sûr qu'ils sont pas en cours d'orthographe, ces jeunes là, pendant ce temps)

Bon, vous voyez, la preuve que je parle pas QUE de petitLezard !

11:20 Publié dans neuf-trois | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Pfff, cette écriture là, c'est la faute à la méthode globale! lol Va pas falloir que petitLezard apprenne à lire sur les murs, pourtant c'est là où on trouve les meilleures affiches....

Écrit par : Philippe. | 07/01/2006

Et beh... :/

Écrit par : swan | 07/01/2006

non philippe, rassure toi, il y a d'autres affiches, et d'ailleurs plus qu'à Paris, des associations de citoyens et autres trucs assez sympas, mais c'est plus long à lire ;) !

Écrit par : miss.lezard | 09/01/2006

Ouf, ça me rassure :) Bon, ceci dit, il a un peu de temps encore ;-)

Écrit par : Philippe. | 09/01/2006

Les commentaires sont fermés.