Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2006

solidarité

medium_images.50.jpgDes fois, je me demande si je vis bien sur la même planète que tout le monde. Il paraît quà Paris, les gens s'ignorent les uns les autres, personne n'aide personne et on pourrait crever la bouche ouverte que tout le monde s'en ficherait.

Quand j'étais enceinte, une seule fois on m'a refusé une place. C'était une femme d'une quarantaine d'années - ça m'a sciée que ce soit une femme, justement. Le reste du temps, j'avais plutôt deux ou trois places qu'une seule.  Et combien de fois on m'a proposé de me porter mes sacs ou de me laisser tricher passer la première dans une file d'attente ...

L'autre soir, dans le métro, une fillette saigne du nez. Une femme sort ses mouchoirs en papier, une autre dispense des conseils, une troisième ajoute de nouveaux conseils, une quatrième propose de rendre ses mouchoirs à la première et une cinquième de l'eau pour essuyer les mains de la fillette !! (manquait plus qu'une rouleuse pour sortir son triangle ;) !)

Combien de fois j'ai vu des touristes perdus se faire aider par 3 ou quatre personnes différentes (qui donnaient des indications différentes, hi hi !). Combien de discussions dans le bus pour indiquer le bon arrêt, le bon chemin après.

Combien de jeune amusés qui croisent mon regard dans le métro quand un clochard se met à leur raconter sa vie ... combien de cigarettes dépannées à ce moment là ...

Et les gens qui se précipitent pour aider quand quelqu'un tombe, s'inquiètent d'appeler les secours, de donner à boire, un sucre,  ... Et ceux qui aident à monter/descendre les poussettes ... qui laissent leur place ... qui aident à porter une valise ou un sac en trop ...

 

non vraiment, soit je vis pas dans le même monde, soit je le regarde pas de la même manière. Oui, peut être simplement une histoire de regard ... 

Les commentaires sont fermés.