Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2006

lumière d'automne

medium_images.66.jpgdésolée, je vous ai un peu laissé tomber ... menfin bon, je vous avais laissé du boulot quand même (ok, pas aussi bien que tirui, mais c'est parce que je suis pas prof !)

pas le temps de faire de vraies notes, ni de vous en enregistrer un stock ... juste le temps de vous faire partager ça, que j'ai trouvé ... Je crois pas en un dieu (même si je suis passée de profondément athée à légèrement agnostique) mais si je  devais croire - et prier - j'aimerais que mes prières ressemblent à celle ci. (et, bouh, ça me fait encore plus regretter de vivre à paname, mais quoi ...)

Sur ce, je vous laisse méditer et je reviens - avec une super bonne nouvelle [!?] - tout bientôt

----

Mon dieu donnez nous un bel automne, avec des soleils émergeants des brumes du matin , des après midi comme des rois de fête de l'été enfui, avec une fois en passant, une belle rafale de vent mouillé de pluie .
Avec des feuilles qui ne tombent pas en une seule matinée ,mais qui ont lentement mûri leurs blondeurs et leurs rousseurs, leurs or et leurs rubis .
Avec des fruits comme au paradis terrestre , débordant des cornes d'abondance , juteux , parfumé , miel et nectar mêlés.
Avec des cèpes de velours dans l'ombre des bois et des oreillettes sous les panicauts .
Avec des lapins sautant dans les guérets , des envols bruyants de perdreaux , des grives qui passent , des abeilles partout .
Mon dieu, donnez nous un bel hiver . Avec des gelées sonores , des bises piquantes qui fouettent le sang , des arbres de givre et des chandelles de glace aux rebords des toits . Avec une bonne chute de neige qui nous fasses ressentir notre fragilité et nous rappelle la valeur du silence.
Avec des feux de bois qui raniment les cheminées mortes et font battre le cœurs des vieilles demeures .
Avec des veillées à partager et des fêtes qui fixent le temps et resserrent les liens de la famille .
Mon dieu donnez nous un beau printemps , avec tous les élans des sèves nouvelles , tout les verts dont la nature est capable , tous les tons que le grand peintre universel pose sur sa palette pour peindre les fleurs .
Avec le bruissement du vent tiède dans les feuilles qui se déplient et la giboulée qui abat tout à coup ses gouttes glaciales et ses grêlons sur les violettes et les pâquerettes .
Avec des vols d'insectes sur les boutons qui s'ouvrent , des poussins frais éclos , des truites vives dans les courants , le coucou est revenu . Et des cerises , des cerises , des cerises .
Mon dieu donnez nous un bel été . Avec le grand flamboiement des jours et la douceur des nuits .
Avec un ciel de lazurite dans lequel se dressent parfois , pour faire joli , les tours éblouissantes de blancheur des orages à venir .
Avec l'ombre bienfaisante des vergnes au bord des ruisseaux froids. Avec l'or des blés et la pourpre naissante des raisins.
Avec des clavettes dans les murailles, des lézards au soleil, une vipère par ci par là pour l'adrénaline.
Avec les gens que l'on aime retrouver pour la grande pause de l'année .
Mon dieu faites nous surtout accepter sans récriminer que les étés soient brûlants, les hivers glacés ,les automnes mélancoliques et les printemps pleins de promesses fragiles, mon dieu si vous le pouvez ?
merci .

14/09/2006

et vous ?

medium_images.65.jpgun peu nostalgique des vacances, j'utilise une photo de la plage prise cet été comme marque page ...

et je m'aperçois que je suis loin d'être la seule à utiliser une photo perso comme marque page ...

 et vous, c'est quoi votre marque page ?

13/09/2006

beau bébé

medium_images.64.jpgje souscris totalement à la dernière note de mère indigne. Sauf que moi, j'ai même pas besoin de l'afficher à la porte de la crèche : tous les autres parents le savent. En plus, le mien, il court et il joue au foot, oui madame, déjà. (et non c'est pas le vilain bébé à droite sur la photo, je vous dis que le mien est bien plus beau et tellement plus débrouillard).

Dire qu'il y a des sociétés dans lesquelles on pense que ça porte malheur de se vanter de son bébé. Ca doit être super frustrant pour les mamans. (En même temps, vu les conditions bizarres dans lesquelles petitLezard a tenté de s'ouvrir le pied ou de descendre les escaliers sur la tête cet été, peut être bien que ça porte pas bonheur non plus)

(n'empêche, c'est si bon :]) 

(pinaiiise on est le 13 ...)