Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2007

l'amour ...

medium_images.91.jpg ... ça conduit à des folies ... ainsi, ce jeune homme amoureux, qui a déclaré sa flamme sur les murs de la station de métro ... c'est juste dommage qu'il sache pas très bien écrire le prénom de sa chérie ... tous les matins je me demande si elle s'est reconnue, Pauline, en voyant ce joli message :

je t'aime, Bauline ! 

(je me moque, mais je continue à me tromper en cherchant le P dans mon alphabet arabe ... je dois faire des fautes bien rigolotes aussi) 

 (ça me fait penser à cette histoire, d'un "président" arabe, de retour d'un voyage aux zitazunis, qui a fait écrire son nom sur toutes les portes : "ben oui, bush, il a bien écrit le sien sur toutes les portes !")

24/02/2007

oh l'escargot

medium_images.90.jpgc'est chouette de poser petitLezard à la crèche tous les matins : après ça j'ai toujours une comptine ou l'autre dans la tête pour la journée. C'est mes collègues qui doivent rigoler quand je passe dans le couloir en chantonnant "oh l'escargot, quelle drôle de petite bête" (en même temps, l'avantage c'est que mon chef a desespéré de me demander quoi que ce soit de compliqué)

mais là n'est pas le sujet ...

quand on prend souvent le métro, à force, on sait exactement où se placer sur le quai pour être en face de la porte qui va bien, celle qui permettra de marcher le moins possible pour atteindre la sortie ou le changement de notre destination. Au mètre près.

Seulement voilà. Pour moi, cet endroit, au mètre près, c'est pile - mais alors, exactement - sous la gouttière. 2 le matin, 2 le soir : 4 fuites, et les 4 juste là où je devrais attendre mon wagon. 

Des fois, je me demande si je pourrais pas faire un concours avec lui

21/02/2007

transformation de matière première ?

medium_images.89.jpgah, ça faisait longtemps, il y a un nouveau mystère dans ma vie ... laissez moi vous expliquer ...

les matins, je croise souvent des asiatiques qui transportent des tas de bouts de fils (de cuivre ? électrique ? de zinc ?) et de tôle dans des petits chariots, ou des chariots de supermarché, ou des poussettes, jusqu'à un groupe d'immeubles ... (ah après la dernière note, vous allez dire que le matin,  j'en vois des drôles de trucs)

et le soir, je croise d'autres asiatiques qui sortent des mêmes bâtiments mais avec des vêtements sur des portants (comme quand j'habitais dans le 11ème, un peu, sauf que là y a moins de bouchons et de klaxons)

alors quoi ? ils font les vêtements avec du métal ? ils le transforment en tissu ? ils s'en servent pour alimenter les machines ? 

 comme c'est juste en face de la crèche, j'envisage de demander à petitLezard de surveiller ça pour moi ...

(je plaisante ... mais ça m'intrigue quand même !! En attendant, la police a fait une descente dans d'autres ateliers un peu plus loin il y a quelques mois, et a fait ça tellement délicatement que non seulement un homme est mort en essayant de s'enfuir, d'autres ont été blessés, et commes ils ont eu la bonté d'arrêter des parents d'enfants scolarisés, les enfants se sont retrouvés seuls à la sortie de l'école, à attendre ... attendre ...)