Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2005

Brève(s) du marché

j'aime bien aller au marché le samedi matin. Surtout là, il fait bien froid et grand bleu, un temps à sourire comme un con (oui bon comme une conne), et mon haleine gèle même pas sur mon écharpe (beh c'est pas Sainté non plus), et il y a pas trop de monde ... il reste encore des fleurs quand j'arrive, même tard, et les petits pleurnichent pas qu'ils veulent rentrer, et leurs parents me mettent pas des coups de trotinettes, et les mémés me bousculent presque pas ...
bref ...

et "mon" gentil ptit vendeur a un accent pas possible, qui me fait mourir de rire à chaque fois, et j'achète bien trop de fruits et de légumes !
--
"ci tout li même brix tu mélanges comme ti veux madame !!"
--
(alors que je mets une heure à choisir quelle barquette de fraises je veux, parce que oui à Paris il y a des fraises en février, même pas hors de prix, et que je veux LA barquette où elles sont pas en train de pourrir mais où elles sont pas vertes non plus)
"ben didonc, tu choisis les fraises, hein madame !!"
"ben oui, je veux la meilleure !"
"et ton mari, tu l'as choisi pareil, dis ?"
"ben oui, et j'ai eu le meilleur !"
---
(alors qu'il me rajoute du raisin et des pamplemousse par dessus ...)
"c'est cadeau !"
"ouah, c'est noël ?"
"non c'est les amis !"
---

vivement samedi prochain ;)

et oui, maman si tu lis mon blog, je vais pas chez le paysan du coin. Mais tu sais le paysan du coin, à Paris, y en a pas beaucoup. Et puis il se fournit sûrement aussi à Rungis. Et oui je suis consciente que les tomates et les fraises que j'achète viennent d'Espagne, que ça pollue le monde (l'agriculture boostée et les transports), mais j'avais envie d'autre chose que patates-endives-carottes-pommes-poireaux-celeri (mais j'en ai acheté aussi, et des français, chez "mon" marchand !) ... (et d'abord, ton paysan du coin à toi, comment il fait pousser quoi que ce soit par ces températures ?) ... pour me faire pardonner j'irai à l'autre marché, dimanche, où j'achèterai ras l'front, pis je prendrai les tracts des écolos ... et même l'humadimanche si ça se trouve ...

08/02/2005

Il fait trop beau pour blogger

dans le bus hier soir, la ou il y a 4 sieges, une dame plutot agee a un jeune homme assis en face d'elle :
"excusez moi monsieur, je me moque pas de vous, c'est pas vous qui me faites rire, c'est la dame a cote de vous ... on dirait moi au meme age"

11/01/2005

Ca fait comme une sciatique, mais a la tete

(avec un sujet pareil, je suis tranquille que personne ne viendra par hasard)
(mais comme je fais des titres de pire en pire en ce moment, je me suis dit, autant vous faire profiter de la poésie de mon collègue du bureau d'à côté)
(les billets sont pas terrible non plus j'avoue, mais que voulez vous, c'est l'hiver et moi je tourne au ralenti ... oui je fonctionne a l'energie solaire, et alors ?)

bref ...
il pleut, il recommence a faire un peu gristounet, mais heureusement je prends le bus du bonheur pour faire les trajets (comme la maison du bonheur sauf que ça roule et qu'il y a un peu plus de monde). Le bonheur de l'autre soir, c'était deux petits qui s'entrainaient a faire des clins d'oeil ... et on a oublié comme c'est technique (enfin moi j'ai oublié !) !! après un moment d'entrainement, ils étaient capables de faire une super grimace en fermant les deux yeux et en pliant la moitie de la tete. Le tout, avec un énorme eclat de rire ... dommage que je sache faire normalement, c'est beaucoup moins rigolo.

Sur ce, je file attendre le bus et m'entrainer a rater mes clins d'oeil. Sûr que je vais me faire plein de nouveaux copains !