Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2007

une brève pour la route

medium_images.72.jpgl'autre matin en sortant de chez moi :

"madame tu peux m'aider s'il vous plait, je cherche l'abattoir  

- l'abattoir ??? [il y a un abattoir par ici ?? incroyable !! je connais toujours pas mon quartier !] 

- oui le docteur l'a dit, pour ma femme, voilà l'ordonnance, regarde ...

[expéditif le toubib, dis !!! attends ... mais ...] 

- aaaaaaaaaaaah le la-bo-ra-toi-re !!! faut traverser après l'arrêt de bus, là, puis juste après, vous voyez : le tabac, l'épicerie, le tout-à-1-euro, hop c'est le laboratoire."

19/05/2006

Traduttor

La station où je prends le métro le matin doit être proche d'hôtels à touristes - souvent je trouve des files de touristes en train de chercher à comprendre comment on achète un ticket. En général, il y a un représentant qui essaie de discuter avec la personne de l'accueil, et les autres agglutinés derrière. Faut dire qu'ils ont pas grand chose d'autre à faire que de rester agglutinés, c'est vrai que c'est pas très touristique une station de métro.

 Jusqu'à présent, l'accueil était fait par Marie Thérèse, qui hurlait la même phrase de plus en plus fort en engueulant les touristes, sans chercher à comprendre, un peu comme ça :
- trois zones
- zelkjrj h? erez fre ! ezr ezlrkjejhj h ... eztrejk !
- TROIS ZONES
- zerezr !! ezrer ?
- TROIS ZONES !!! [l'air de plus en plus excédée]

Elle a dû finir par craquer, à s'énerver comme ça de bon matin. Elle a été remplacée par un gentil gars, qui mimait les changements, qui montrait les zones en comptant sur ses mains et qui dessinait les trajets sur les plans du métro - et qui faisait apparemment plaisir aux touristes.

Depuis l'autre jour, lui aussi a été remplacé.
Par un panneau, en français seulement, "ACCUEIL FERME".
Sympa, surtout quand on sait que la seule machine à vendre des tickets de cette station est en panne depuis un petit moment.

Ca empêchait pas une armée de touristes asiatiques d'attendre sagement en ligne derrière le panneau "ACCUEIL FERME" ce matin. J'ai pas osé leur dire que ça risquait de durer plusieurs semaines leur attente. On verra bien s'ils sont encore là demain matin.

 

 

 

 

27/02/2006

Mon voisin de bureau

faut pas le chercher. En tout cas dans son monde à lui.

cet aprem (bon, c'est encore une note enregistrée, ça n'a pas de sens ces histoires de temps), alors que quelqu'un lui demandait un service :

"jfais ce que je veux, c'est moi le dieu de la base"

 ---

oui jsuis toujours enrhumée