Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2005

Piti bonheur de peau de vache

au début, j'osais pas demander une place assise dans le bus. D'abord j'étais pas grosse et puis il y a des tas de gens plus fatigués, plus cassés, plus abimés, ou plus vieux que moi qui ont drôlement plus besoin de s'asseoir.
mais bon, à force d'être comprimée debout par un milliard de passagers qui puent et qui me cachent la vue, je risquais d'être un peu malade, et puis j'avais peur de me faire écrabouiller le ventre (oui des fois je réfléchis bizarrement, comme si vous le saviez pas encore !!).
alors j'ai commencé à demander aux gens qui avaient l'air gentil, et qui, gentiment (forcément), me laissaient leur place, même si c'était en me disant "pas de problème, attendez, j'ai une entorse de la cheville alors je me lève lentement" ou "pas de souci, vous savez, je sors de 4 mois de coma alors je percute pas très vite". Comme ça j'étais assise mais je me sentais bien le cul merdeux jusqu'à l'arrivée (et je descendais plus tôt, parce que quand même ...).
et puis j'ai regardé autour de moi. Tous ces gens assis, même pas vieux, ni malades, ni rien, juste l'air trop méchants pour les mémés (et moi) osions leur demander. Et tous ces gens debouts, tout usés ... Non mais oh !
Ni une ni deux, maintenant quand je monte dans le bus, même bondé, je repère la personne assise qui a l'air le plus méchant, le plus bête, le plus égoïste possible. Et je lui demande la place avec mon grand sourire. Ah ah ah à tous les coups ça marche !!! faut voir leur tête quand tout le monde les regarde et qu'ils sont obligés de me la laisser ! éh éh éh !!!
quoi, c'est un truc de petite joueuse ?
ben ouais, mais hey, j'ai les plaisirs que je peux, dans un bus, c'est pas toujours évident ;) !!

hier en rentrant, j'avise une grosse vache à l'air super désagréable :
- bonjour (sourire), est ce que vous pouvez me laisser votre place s'il vous plait ? (sourire encore + air contrit)
- MANQUERAIT PLUKSSA ! ET POURQUOI D'ABORD ?
[connasse, parce que j'ai envie de t'emmerder ! elle croit que je lui demande pourquoi, non mais sérieux ?]
- ben ... jsuis enceinte ... (sourire, air embêté, sortage du ventre, pointage du ventre qui dépasse)
- oh ... euh ... oui. (air furax de chez furax)

----
requête rigolote de mes stats du jour (bon, en fait d'hier, cette note est enregistrée, moi à cette heure ci je serais en train de me faire voler tout mon sang) : Acheter une pizza en bruxelle
Je sais pas, cherche une pizzéria. Menfin à Bruxelles ce qui est bon c'est les tartines (miammmmm) et les frites.

04/05/2005

Le chauffeur fou ... ou pas ?

avant-hier matin ...

une dame un peu bizarre, walkman sur les oreilles, blouson de cuir long, cheveux en l'air, la quarantaine, insiste pour entrer après que les portes soient fermées ... le chauffeur ouvre
- pas merci, hein, ah vous êtes pas sympa comme chauffeur
- c'est drôle, hier, j'étais à la plage, il faisait bon, y avait une mouche, comme vous, elle se cognait dans la vitre pour entrer, paf, avec ses grandes antennes, paf, elle devait sûrement râler que j'ouvrais pas non plus, ça me poursuit, les mouches ...

trois arrêts plus loin, elle se plante devant la porte avant pour descendre
le chauffeur essaie de lui dire que non, c'est pas par là, mais elle a son walkman à fond
finalement elle comprend et s'en va vers la porte du fond pour descendre,
- ah mais vraiment vous êtes un con
- ah mais venant de vous, madame, ça fait plaisir, c'est un vrai compliment

(la moitié des passagers meurt de rire, l'autre moitié se demande s'il est normal ce gars)

trois arrêts plus loin, un gars court pour avoir le bus et soudain
- AAAAAAAAAAAAAAAH ! (les mémés assises côté trottoir)
- il est tombé le monsieur ! (les mêmes)
c'est vrai que d'un coup il était plus là en train de courir après le bus ... il se relève, monte ...
- bonjour !
- bonjour ! alors c'est vrai que vous êtes tombé ?
- (tout rouge d'un coup) non j'ai glissé
(menfin il examine ses paumes d'un air inquiet)
- mais faut pas courir, monsieur, y a des bus qui me suivent, jsuis pas le dernier de la journée, y en a encore plein derrière, mettez vous ça dans la tête !!

(mmm j'ai un peu pris la leçon pour moi)

et la moitié des passagers se demande encore s'il est normal ou pas ce chauffeur ...

et trois arrêts plus loin, rien.

22/04/2005

Re - breves de bus

---
une grand mere un peu grosse qu'a du mal a marcher (elle manque d'ecraser deux petits) et surement du mal a voir (elle manque de s'asseoir sur une dame) et du mal a respirer ... son portable se met à sonner, et c'est la musique de star wars. Cramée !
---
un petit qui compte : "1 .. 10 .. 90 .. 100 .. 1000 .. voiture ! camion !" (ben oui, plus grand que 1000 ... y a que voiture ...)
---
un jeune au téléphone
"- t ou la ?
- ah ouais je connais, c'est l'hopital ou j'ai fait ma cure de desintox
- non non mais maintenant je prends (presque) plus rien ... jsuis bien ... j'ai meme carrement grossi ! ah ouaaais quand jsuis sorti j'etais keuss, mais keuss, tout keuss quoi, super keuss. Et comme jsuis grand ...
- non jfais au moins du ... euh ... 36 maintenant ! ouais ! [il remonte son pantalon, comme si elle pouvait le voir] et toi t'as des fesses quoi, un vrai cul, t'es pas toute plate, quoi ? tu fais du combien ?
- aaah ouais ... mais t'es grosse alors !
- meuh non j'ai pas dit t'etais sseugro ! bon vas y ca me saoule, tsais quoi ? jraccroche la !"
(jsuis pas sure qu'il utilise la bonne methode pour draguer)
---
une jeune a sa copine "attends attends tu t'excuses, cool, mais la dame la t'es en train de la transformer en sandwich ! elle est gentille elle dit rien mais on va quand meme se pousser viens"
---
a une mémé qui râle que ces jeunes, toujours à faire des manifs et à faire la grève, tous des assistés, pas comme son petit fils, lui il travaille lui, c'est pas un fainéant, lui, pas un assisté comme tous les autres :
"mais madame, à cette heure ci, dans le bus, la seule assistée, c'est vous ... nous on rentre tous du boulot ou de la manif, et vous, vous êtes à la retraite, vous touchez une rente de l'état, assistée - ceux qui font grève, ils sont pas payés"
"oui mais moi j'ai travaillé 40 heures par semaine, et même les samedis, moi, jsuis pas une fainéante comme les jeunes de maintenant, tout le temps à se plaindre, bande de fainéants, pas comme mon ptit fils, lui [... je coupe la fin hein ...]"
"nous, on travaille 40 et on est payés 35" et "mais c'est grâce à tous ceux qui ont fait grève que vous avez pu arrêter de travailler les samedis et que vous touchez une retraite"

et ainsi de suite
----

sinon la maintenant, si vous etes pas loin de mon bureau, sachez que je tuerais pour un bonbon haribo. Alors soit vous m'en apportez un, soit vous vous éloignez de moi.