Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2007

initiative

0aadc1d779fbcdd0db1d4e660f075cd5.jpgc'est le ramdam, les petits trainent dehors en attendant que ce soit l'heure de manger ...

... le gardien a eu l'idée de leur donner un sac poubelle, des gants, une pince, et ils nettoient les abords des bancs. Bonne idée, il me semble, puisque les paquets de bonbons qui trainent, c'est eux qui les laissent quelques heures après.

Mais quand est ce qu'il donne des gants et des brosses aux mémères à chiens ?  celles à cause de qui personne ne peut jouer sur la pelouse bien tentante ?

 

17/09/2007

opposé(e)s

f9111d42557d1944004c8a127dbcd3be.jpgau hasard des surfs, je tombe sur ce blog. On habite quasi au même endroit mais on n'a vraiment pas le même ressenti, ni la même vision des choses.

Peut être que je suis complètement inconsciente ... je vois plutôt la vie comme cette demoiselle - là pour le coup j'ai vécu un moment au même endroit et j'avais bien le même ressenti ! (et pourtant, deux fois j'y ai "croisé" des cadavres sur le trottoir, certes bien emballés dans du plastique et entourés de forces de l'ordre occupées à nous faire circuler ; et pourtant, plusieurs fois j'y ai assisté à des contrôles pour le moins musclés, et c'est un euphémisme ; et pourtant, combien de vols à l'arraché et autres sales petites conneries j'ai pu y voir ; et pourtant ...)

Alors quoi ? d'où vient que ce que je retiens, c'est la gentillesse des commerçants, l'art de rendre service des voisins, les sourires des mamans, les clins d'oeils des jeunes, les attentions des uns et des autres, la couleur des expressions et l'énergie qu'on y ressent ? 

 

 

 

29/07/2006

moineaux

medium_images.48.jpgl'autre soir, en bas de la tour ... canicule ... dans un coin, des parents qui promènent les bébés, des vieux qui halètent, des adultent qui tchatchent ...

dans l'autre, les petits - les grands sont partis faire les cacous avec leurs motobylettes (ah comment ça on dit plus cacou ?)(comment ça ça existe pas une motobylette ?!) ... restent les petits qui jouent dans leur coin ...

vu de haut, on dirait des oiseaux ... ils se regroupent d'un coup, s'éparpillent aussi vite, tournent, reviennent en groupe ... aussi incompréhensible à regarder qu'un vol d'oiseaux à la fin de l'été ... marrants ces petits ... 

des petits, oui, mais caricatures de grands ... T Shirts "ghetto" "vénère", ghetto blaster à la main (comment ça on dit plus ghetto blaster ?), psp qui passe de l'un à l'autre, mini moto qui tourne avec un bruit de tondeuse à gazon, vilains jurons ...

jusqu'à ce que j'entende un retentissant "HEY, LE DERNIER ARRIVE AU PORTAIL C'EST LE CHAT !"

(assez longtemps après y a eu embrouille, parce que Sako avait dit à Chouchou que c'était attraper et pas toucher, mais Awa avait dit à Amine que c'était toucher et pas attraper.)

11:10 Publié dans neuf-trois | Lien permanent | Commentaires (5)