Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2007

histoires sans paroles

medium_images.92.jpgDes regards dans le métro, deux histoires, une note ...

Un couple âgé s'asseoit en face de moi. Lui aveugle ou presque, elle, on la sent enjouée. Monte une dame en manteau de fourrure, on voit pas sa figure, mais au manteau, on l'imagine assez âgée aussi ... Par réflexe, un homme se lève et laisse sa place. Il s'avère que la dame en manteau de fourrure est un homme plutôt jeune et euh ... d'un certain genre ... gène, sourires ... et la dame en face de moi qui se penche à l'oreille de son mari pour lui chuchoter "c'est une histoire sans paroles, c'est très amusant, je te raconterai" ... 

Plus loin, le même soir (décidemment !) ... une maman et son fils de quelques années, plutôt agité, qui passe son temps à faire le ver de terre sur son siège (je monte, je glisse, je tourne autour, je m'asseois par terre, je remonte, j'escalade ...), mignon comme tout. En face, une jeune fille qui regarde, attendrie, amusée. Monte une grosse dame chargée de sacs, qui toise le wagon d'un air furax, parce qu'elle a pas la place qu'elle espérait. Elle reste debout plusieurs stations, et finit par choisir le petit garçon comme cible. Elle le regarde d'un air de plus en plus excédé, de plus en plus prête à exploser, et cherche du soutien dans le regard des autres voyageurs - et personne n'a envie de jouer son jeu. La fille en face regarde alternativement la grosse dame énervée et le petit garçon rigolo ... on la sent prête à éclater de rire. Et moi itou.