Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2006

Typical

Ce blog commence à être bien trop plein de promesses non tenues ... en voilà déjà une de moins à tenir : à la demande générale (ok, dans 3 commentaires qui se courent après) le récit de mes supers vacances, le voici, le voilà !

Si j'avais tout combiné pour montrer à petitLezard ce que c'est que des vrais vacances typiques chez son papa, j'aurai pas pu faire mieux. Ca commence en fanfare, accrochez vous !
Dès l'aéroport, à tous les coups on gagne, on a découvert qu'on avait de la famille sur le même vol. C'est bien, ça faisait déjà une visite de moins à faire là bas, hi hi (ahemm, non, en fait, une de plus, argl). Et puis j'étais directement dans le bain, à devoir mémoriser que "mais si tu te souviens, tu les as vus au mariage de la cousine du mari de la soeur de mon cousin, c'est la fille du frère de la demie soeur de ma mère, enfin quoi !". Après quoi, j'ai dû passer le porte bébé aux rayons X. Des fois que j'y cache des tas de trucs en plus de mon fils, on sait jamais. Pendant ce temps son père a du sortir ses chaussures et sa ceinture pour passer sous le portique. Ben oui, s'il avait pris un fusil à pompe et qu'il l'ait caché dans sa ceinture, imaginez. Heureusement on a pas été obligés d'enlever les couches de petitLezard, ouf.
A l'embarquement et au débarquement, comme d'habitude, une espèce de confiture humaine compacte s'est précipitée sur LE guichet. On a attendu un peu et comme par magie la foule s'est fendue, ben oui, un bébé, c'est la star. On n'a même pas eu besoin de chercher le cousin du frère de la soeur du mari de la tante blah blah à qui on a rendu service la dernière fois pour qu'il nous fasse passer devant tout le monde.
En sortant de l'aéroport, on a eu la bonne surprise de trouver à la fois le grand père de petitLezard et le frère du mari de la soeur de superPapaLezard (ouf, j'ai mémorisé ce coup ci !), qui a la bonne idée d'avoir une grande voiture. C'est ce qu'on m'avait dit avant de partir. Effectivement, c'est une grande voiture, grande et euuuh ... comme un louage quoi. R21 break break, avec deux rangées de sièges derrière, des rideaux violet fluo qui ont beaucoup amusés petitLezard, de la peau de mouton sur les parties qui risquent de chauffer au soleil, un cd écrit en arabe qui pend sous le rétro, de la musique bien collante (au moins ça me fait réviser mon vocabulaire, vu qu'en général il y a toujours au moins une fois "habibi" et une fois "galbi" dans le refrain, et qu'il y a souvent juste le refrain ...)(dans l'ordre : "chéri" et "coeur")(je crois), un bruit de moteur affolant, et une tenue de route un peu surprenante. Après deux barrages de police, notre gentil chauffeur s'est arrêté au milieu d'un village perdu, pour aller faire la prière, l'heure c'est l'heure. SuperPapaLezard en a profité pour aller fumer des cigarettes en douce, prétextant ceci ou cela pour sortir de la voiture. Comme si son père était dupe.
Finalement, trois ou quatre barrages de police et un dos brisé par la qualité exceptionnelle des dos d'ânes locaux (et leur signalisation aléatoire) plus loin, on arrive chez le grand père de petitLezard ... en descendant de la voiture je manque de me faire assomer par un frigo de 10m de haut, que le grand père avait demandé exprès pour notre venue, histoire qu'on puisse y stocker nos yaourts. Parce que lui, il a plus besoin de frigo, il fait plus la cuisine, il y a toujours une voisine pour venir lui amener un plat. Heureusement, je tenais pas petitLezard dans les bras, il avait déjà été kidnappé par un tas de tantes et cousines, pendant qu'une armée de nains lui carressaient le visage avant d'embrasser leurs doigts en répétant "semmhHha" (ahemmm, désolée s'il y a des gens qui parlent couramment, hein, j'écris ce que j'entends, et j'avais une otite et je venais de prendre l'avion, alors bon ...)(bref ça veut dire "joli")(enfin je crois)
petitLezard n'a été libéré que 10 jours plus tard, mais ça, c'est une autre histoire, c'est la suite des vacances, pour l'instant, c'est un post suffisamment long comme ça ! la suite bientôt :]

 

 

 

 

17:33 Publié dans vacances | Lien permanent | Commentaires (4)